Collectif KAY

Ateliers & Performance participative

Musique, Graff, Danse, Rap & Slam
Création 2023

Claude McKAY fut sous le feu des projecteurs en 1919, avec son poème « If we must die », message de résistance face à la discrimination raciale, l’écrivain a par la suite bel et bien disparu de la mémoire collective.
Il fait aujourd’hui l’objet d’une redécouverte, avec la réédition de ses œuvres et la publication d’inédits

Persuadé que la poésie urbaine, le rap, le slam et le spoken word sont les expressions des nouveaux poètes de notre temps, le collectif KAY réunit des artistes issus des danses urbaines, du graff et ces poètes de la rime.
Le Collectif KAY propose des espaces d’expérimentation et d’échanges créatifs, à l’image de la liberté et de l’acuité avec lesquelles Claude McKay a su décrire et interpeller son temps.

Le Collectif KAY propose une performance participative et immersive in situ.
Ce temps de monstration au public n’est pas un spectacle, mais bien une performance immersive où l’improvisation avec le public tient une large place. Il s’organise autour de temps repères, plus écrits, structurant l’événement.

Les artistes du Collectif KAY, musiciens, rappeurs, slameurs, grapheurs, danseurs et vidéastes prennent possession d’un espace pour accueillir le public, ainsi que les participants aux ateliers menés en amont.

Stylo en main, les membres du Collectif récoltent les mots du public. Les artistes s’en emparent et les restituent au public dans un flow spontané, tandis que se dansent et se dessinent simultanément des propositions visuelles et chorégraphiques.

Les participants sont invités à se saisir des propositions, d’un micro, d’un pinceau, de leur propre corps pour s’exprimer. Il s’agit bien ici de créer les conditions d’un lieu plein de vie, investi d’une effervescence créative partagée avec le public, loin du traditionnel rapport frontal et passif des salles de spectacle. Un espace où chacun peut regarder, se reconnaître, mais aussi contribuer, oser s’engager.

Les ateliers

Alliant temps d’échanges et expériences de pratiques artistiques, ces ateliers sont une invitation à expérimenter.
Par la pratique du graff, de l’écriture et de la danse dans son rapport au corps, ils invitent chacun à explorer son imaginaire, son monde intérieur, raconter sa vie… la façon dont on vit son école, son quartier, sa ville, mais aussi ses rêves. Les participants étant incités à se projeter, imaginer, rêver leur futur.

La démarche est portée par l’idée maitresse de favoriser le « vivre ensemble », qu’il soit familial, au sein d’un collectif, d’une société, tout en contribuant à l’émancipation de chacun, lui permettant d’affirmer sa voix dans toute sa singularité.

En toile de fond, se racontera l’histoire de la Harlem Renaissance, son lien avec les mouvements d’émancipation noirs américains, et dans leur prolongement naturel, l’émergence des cultures urbaines telles que le rap, le slam, le hip hop, le crump… En évoquant cette filiation, il s’agit de raconter comment les minorités se sont affirmées à travers une parole propre, engendrant l’apparition de formes artistiques résolument innovantes.


Agenda

dim 26 Mai 2024
Performance, « Ici c’est possible »
Mairie 15/16, Parc Billoux
Marseille (13)
Archives